DSD_4956

Projet éducatif

Respect, Responsabilité & sens de l'Effort

 

Vouloir vivre ensemble une certaine qualité de relations entre partenaires, jeunes et adultes, dans un établissement scolaire, peut apparaître à certains comme une ambition irréaliste. Nous croyons au contraire que c’est en réaffirmant ensemble l’attachement de notre Communauté Educative à certaines valeurs que nous trouverons les moyens de faire évoluer le quotidien.

 

Au début du troisième millénaire, dans un monde où tout va très vite, où l’actualité nous interroge chaque jour dans nos convictions, où l’éducateur pourrait céder au découragement, sachons voir les signes d’espérance : la charte des droits de l’homme, celle de l’enfant sont des textes fondamentaux et l’école, lieu primordial d’éducation, cherche son sens, cherche son souffle…

 

Notre référence à l’Evangile, l’histoire de l’établissement et son enracinement dans le charisme de la Congrégation des religieuses du Sacré Cœur de Marie, la mission du Collège Saint Luc - Jeanne d’Arc dans l’Eglise diocésaine et dans l’Enseignement Catholique ont inspiré, à travers une large consultation, l’expression d’une visée éducative qui met en avant : le respect, la responsabilité et le sens de l’effort

 

 

  • LE RESPECT

 

Dans un monde où le sacré tend à disparaître, où des émissions de téléréalité livrent parfois des actes dégradants, où le réel et le virtuel sont parfois confondus, où le « je fais ce que je veux » fait loi, nous posons des limites : « Tout n’est pas permis ».

Ces limites sont inscrites dans le règlement. Sa transgression est sanctionnée : telle la violence verbale ou physique, la grossièreté, la dégradation volontaire de matériel, la moquerie, …

Le respect mutuel est encouragé par des relations simples, cordiales, impartiales entre adultes et jeunes,  il est alimenté par la conviction que nous avons toutes et toute une valeur divine et que donc chacun mérite considération, du plus petit au plus grand.

 

 

  • LA RESPONSABILITE

 

Dans un monde où les médias pointent souvent les écarts de responsables économiques ou politiques, où les abus de pouvoirs sont des germes d’exclusion et d’humiliation, où nous vivons quotidiennement la difficulté à travailler et à construire avec les autres, nous voulons promouvoir le sens de la responsabilité c'est-à-dire une vie ensemble dans laquelle chacun, jeune ou adulte, puisse :

  • Répondre de ses actes
  • Croire en l’autre
  • Ecouter, entrer en relation et collaborer
  • Entretenir la qualité de vie (surtout du plus faible)
  • Se renouveler
  •  

 

  • LE SENS DE L’EFFORT

 

Dans  un  monde  où  tout  se  doit  d’être  facile,  sans  douleur,  instantané,  nous  proposons  le goût  du  travail  bien fait, nous proposons  des  projets  menés  à  terme,  dans  une  relation  d’équipe. C’est donc la durée, par l’apprentissage, en relation avec d’autres, qu’on peut grandir en humanité.
Dans  un  souci  d’encouragement et de participation du plus grand nombre, nous veillons à éviter la démesure et donc à susciter des projets à taille humaine.

Chacun a le droit de devoir et de développer ses talents, les adultes accompagnent les jeunes dans ce projet, d’étape en étape.

 

 

********************************************

 

“Notre établissement est ouvert à tous, conformément à la volonté de l’Eglise catholique de mettre à la disposition de tous, ses orientations éducatives. Ainsi, notre établissement, par sa contribution au service éducatif de la Nation, rend un service d’intérêt général. C’est pourquoi il est associé à l’Etat par contrat, dans le cadre de la loi Debré de 1959 et de la loi Rocard de 1984.

 

Ce projet, propre à notre établissement, fonde ses propositions éducatives sur la vision chrétienne de la personne humaine, partagée par tous les établissements catholiques. La dimension sociale de la personne implique que l’Ecole prépare chacun à la vie civique et à l’engagement. Le projet d’établissement comprend notamment un parcours citoyen, permettant de découvrir et de vivre les valeurs de la République. La liberté, l’égalité et la fraternité ne peuvent se construire que dans un espace où chacun peut partager sa culture et exprimer ses convictions dans la connaissance et le respect de celles d’autrui.

 

La liberté de conscience et la liberté de religion, défendues par l’Eglise catholique, sont aussi garanties par le principe de laïcité. Cela crée le cadre nécessaire aux échanges et au dialogue indispensables pour fonder un projet de société commun.”

 

 

 

                                                          Le Conseil d’Etablissement*                                                                                    -2015-

 

 

 

* Le Conseil d’Etablissement est composé de représentants des personnels, des parents d’élèves, de l’association des anciens et des anciennes, des amis de Jeanne d’Arc, de la congrégation et de responsables (pédagogie, gestion, pastorale).